Articles

Imprimer Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Article

La Foire du livre de Francfort sous le signe d’un double anniversaire

septembre 2018

Créée en 1949 par le Börsenverein, la Foire du livre de Francfort est aujourd’hui la plus importante foire du monde avec plus de 280 000 visiteurs et plus de 7 300 exposants venus de 102 pays. "Tandis que le nombre d’exposants européens stagne, les éditeurs venant d’Amérique du Nord, d’Afrique et d'Asie du Sud-Est sont de plus en plus nombreux", précise le Börsenblatt.

 

Dans un contexte politiquement chargé, notamment en raison de la montée de l’extrême droite en Europe, y compris en Allemagne, la foire souhaite engager le dialogue sur ces "sujets urgents", comme le souligne son directeur, Jürgen Boos : "Depuis sa réouverture en 1949, après la fin de la Seconde Guerre mondiale, la foire internationale de Francfort est un symbole de la liberté d’expression (…). La soixante-dixième édition de la foire se déroulera, elle aussi, sous le signe du débat politique. Il est donc important pour nous d’accepter toute sorte de discussions à la foire, également et avant tout celles sur des sujets clivants. Supporter des auteurs et des opinions qui suscitent la polémique et les réfuter de manière constructive sont les fruits d’une société démocratique et ceci fait également partie de notre ADN."

 

Le magazine d’information Focus tient à préciser "qu’il n’y aura pas" pour autant "de coin réservé à l’extrême droite" à Francfort cette année. Le journal fait ainsi référence à une discussion publique qui s’était tenue à la foire en 2017. Cette discussion, organisée par les éditions d’extrême droite Antaios devant un public constitué de néonazis et de membres de l’AfD avait provoqué un vaste débat en Allemagne. Pour mettre un terme à cette controverse, Jürgen Boos souligne qu'en 2018 "seuls un ou deux exposants sur 7 000 inscrits sont issus de cette famille" et que "les éditions Antaios ne seront pas présentes à la foire cette année".

 

Autre anniversaire : les 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l’homme, l’occasion pour la foire du livre et le Börsenverein de proposer, avec "On the same page", une série d’actions invitant tout un chacun à s’engager pour le respect des Droits de l’Homme.

 

Au centre de l’attention cette année à Francfort, la Géorgie, invitée d’honneur de cette édition. "Ce petit pays, situé entre la mer Noire et le Caucase, se trouve au centre des tensions entre la Russie et l’Europe. Son histoire littéraire remonte à très loin et le pays bénéficie d’une culture très vivante aujourd’hui", remarque la Frankfurter Rundschau.

 

Née à Tbilissi en 1983, la jeune romancière et femme de théâtre Nino Haratischwili sera une des plus importantes portes paroles de son pays à Francfort. Vivant à Hambourg et écrivant en allemand, elle bénéficie aujourd’hui d’une très grande notoriété en Allemagne. Son dernier roman Die Katze und der General ("Le chat et le général") figure sur la liste du Prix du livre allemand, qui sera décerné à Francfort le 8 octobre. Pour l’instant seul un roman de Nino Haratischwili La huitième vie (pour Brilka) est paru en France aux éditions Piranha en 2017 dans une traduction de Barbara Fontaine.


Katja Petrovic
sept. 2018

Plus d'infos