Titres

Le noir et le brun : une histoire illustrée du fascisme et du nazisme : 1919-1946

Auteur : Jean-Christophe Buisson
Editeur : Perrin
Date de parution : 22/09/2022
EAN/ISBN : 9782262095215
Format : 24 x 20
Nombre de pages : 377
Thématique : Sciences humaines et sociales - Histoire

Adhérent : Perrin

Présentation Electre

Un passé omniprésent

En 2016, Jean-Christophe Buisson a publié 1917, l'année qui a changé le monde, qui conjuguait un récit global sous forme de chronologie commentée, une iconographie superbe et une vingtaine de portraits de personnalités ayant marqué de leur empreinte cette année-là. L'ouvrage a rencontré un grand succès public et a été unanimement salué par la critique.

En 2022, c'est d'un autre centenaire qu'il s'agit : celui de l'arrivée au pouvoir de Mussolini au terme de la marche sur Rome (28 octobre 1922), ouvrant l'ère fasciste, amplifiée une dizaine d'années plus tard par l'avènement de Hitler, avant d'entraîner le monde dans l'enfer et de connaître une fin tragique, scellée pour la postérité par les procès de Nuremberg et de Tokyo. Plongeant leurs racines dans le traumatisme de la Première Guerre mondiale avant d'être détruits par la Seconde, fascisme et nazisme - même s'ils se distinguent en de nombreux points - convergent dans leur soif de revanche nationaliste, leur culte de la violence, leur haine des démocraties occidentales et la volonté d'ériger un État totalitaire, absolutiste et conquérant, surpassant celui du frère ennemi communiste.

Une des grandes richesses de ce livre, pendant « noir » du Siècle rouge (2019), est de révéler le caractère occulté de l'attraction universelle des régimes italien, allemand et japonais durant l'entre-deux-guerres. Et ce, en Europe comme en Amérique, en Asie, en Afrique ou au Moyen-Orient, via le développement de mouvements frères ou l'instauration d'États vassaux. De Londres à Rio de Janeiro en passant par Le Cap, Bucarest, la Mandchourie, Madrid, Bagdad, Lima, le Canada, le Vietnam, la Grèce ou... la France, ce tour du monde édifiant accorde une large place à l'histoire culturelle, sociale, et même sportive, sans négliger naturellement l'histoire politique, diplomatique et militaire.

En résulte un texte ambitieux, enlevé, novateur par son procédé même, qui rapproche par la chronologie des événements que l'on néglige d'associer.

Les portraits ciselés de figures-phares du fascisme rythment l'ensemble, magistralement mis en image par près de 200 illustrations souvent inédites.

Un livre événement promis au rang de futur classique.


Contacter l'éditeur

Statut *
Raison sociale *
Nom *
Prénom *
Email *
Téléphone *
Message *
Caractères restants : 255
 
Vérification *

Champs obligatoires *