Articles

Imprimer Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Article

Un nouveau stand plus moderne

octobre 2018

"Le nouveau stand est plus moderne, tout est plus lisible, en particulier la signalétique et nos livres sont mieux mis en valeur", remarque Marianne Ménager des éditions Le Contrepoint qui publie la revue Nez et des ouvrages consacrés à l’olfaction : de beaux livres sur le parfum et une collection littéraire dans laquelle des parfumeurs écrivent sur leur travail. Adhérente du BIEF depuis deux ans, c’était la deuxième fois que cette maison était présente à Francfort. "Le stand du BIEF nous permet de rencontrer les gens avec qui nous sommes en contact tout au long de l’année. Nous pouvons vérifier et valider la pertinence de notre production sur certains marchés étrangers."

 

Le stand du BIEF offre également de nouvelles opportunités pour les éditeurs en région, comme en témoigne Benoit Verhille des éditions La Contre Allée, spécialisées en littérature contemporaine française et étrangère. Créée il y a dix ans à Lille, la maison est adhérente du BIEF et présente à Francfort depuis trois ans. "Notre présence à Francfort c’est quelque chose de très progressif, tout comme notre façon de découvrir toutes les informations que nous apporte le BIEF. Cela nous aide à comprendre comment nous pouvons organiser notre activité, apprendre à nous présenter, à porter nos auteurs vers d’autres maisons. Mais La Contre Allée, c’est une petite maison également très ouverte à l’international. Donc cela nous intéresse de voir ce qui se passe ailleurs. Les études du BIEF nous aident à identifier les acteurs du livre à l’étranger. Et les rendez-vous sur le stand de Francfort nous permettent d’évaluer le travail qu’on a réussi à mettre en place avec les premières ventes réalisées aujourd’hui."



oct. 2018
Précédent Suivant

Plus d'infos