Actualités

Imprimer Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Article Accueil

Trois nouvelles publications

octobre 2017

L'édition au Portugal
Etude parue en juillet 2017

 

Depuis l’essor du groupe Leya en 2008, le paysage éditorial portugais est marqué par sa forte concentration. En 2016, Leya et Porto Editora, les deux plus grands groupes au Portugal, détiennent à eux seuls plus de 50% du chiffre d’affaires du secteur par l’effet de nombreuses et répétitives acquisitions de maisons scolaires et généralistes. Les deux groupes ont chacun un chiffre d’affaires supérieur à 70 millions d’euros alors que tous les autres acteurs facturent moins de 10 millions d’euros par an.

 

C’est un marché où l’édition scolaire représente près d’un quart du chiffre d’affaires du secteur. Cela consolide la puissance des deux géants de l’édition portugaise qui s’adossent aux manuels scolaires en plus d’une branche généraliste.

 

En miroir de la concentration éditoriale, la distribution est entre les mains de peu de protagonistes, plus spécifiquement de deux chaînes de librairies, Fnac et Bertrand, et des supermarchés Continent. Ces trois acteurs réalisent près de 80% des ventes de livres en 2016. L’industrie éditoriale souffre de la faiblesse de son réseau de distribution (à peine 500 librairies dans tout le pays et un millier de points de vente) et de ses travers : forts taux de remise proposés par les grandes chaînes, taux de retours dépassant parfois les 30%, essor du marché du livre soldé. La loi sur le prix unique du livre, mise en œuvre depuis 1996, a été modifiée en octobre 2015 afin d’encadrer et tenter de mettre fin à la pratique généralisée de remises excessives accordés aux clients.

 

 

Les groupes d'édition en Argentine
Organigramme paru en septembre 2017

 

Cet organigramme propose un classement des plus grands éditeurs et de leurs filiales. Il présente les trente-quatre plus grands groupes d’édition argentine, avec pour chacun, une notice détaillant sa production et ses spécialités éditoriales.

 

Le marché argentin de l’édition est marqué par la présence de grands groupes transnationaux, notamment d’origine espagnole, et un vivier de petits éditeurs très actifs. En 2016, le chiffre d’affaires du secteur est évalué à moins d’un milliard de dollars et semble stagner, voire entamer un ralentissement.

 

En 2015, on comptait 2 276 maisons d’édition en Argentine, dont 230 économiquement actives (+ de 5 titres par an). En plus de la concentration géographique (72% des maisons sont situées à Buenos Aires), le secteur est fortement dominé par quelques groupes, dont Planeta et Penguin Random House, qui sont les plus importants du pays ; 65% des meilleures ventes de livres sont issues de ces deux groupes.

 

Cet organigramme propose un classement des plus grands éditeurs et de leurs filiales. Il présente les trente-quatre plus grands groupes d’édition argentine, avec pour chacun, une notice détaillant sa production et ses spécialités éditoriales. Y figurent également une fiche-pays présentant les chiffres-clés de l’industrie éditoriale, ainsi que les coordonnées des responsables des maisons d’édition présentées.

 

 

Les groupes d'édition en Pologne
Organigramme paru en septembre 2017

 

Cet organigramme présente les 30 maisons d’édition les plus importantes actuellement en Pologne – selon leur chiffre d’affaires.

Le chiffre d’affaires de l’édition polonaise connaît une tendance à la baisse depuis 2009, qui peut s’expliquer par plusieurs facteurs parmi lesquels on peut identifier : la mise en place progressive (depuis 2014) de la dotation gratuite en manuels scolaires par le ministère de l’Éducation, la hausse des prix des ouvrages imprimés, la baisse des taux de lecture, etc.

 

Malgré une diminution de leurs revenus, les maisons d’ édition tendent à publier un plus grand nombre de titres en réduisant les tirages de chacun d’eux.

 

La Pologne est par ailleurs marquée par une disparition du nombre de librairies qui accentue la place centrale du réseau de librairies EMPIK et la dépendance des éditeurs vis-à-vis de ce dernier.


Claire Mauguière & Clémence Thierry
oct. 2017