Articles

Imprimer Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Newsletter - Rendez-vous à venir

Les échanges de droits en chiffres : les tendances pour l’année 2015

juin 2016

Pour la 7e année consécutive, le Bureau international de l’édition française a coopéré avec le Syndicat national de l’édition pour produire et publier les statistiques annuelles des cessions de droits de traduction.

Les données statistiques obtenues concernent les volumes et sont présentées dans la brochure "Repères statistiques France et international 2015" publiés par le SNE en juillet de cette année*.

 

Sur l'année écoulée, ce sont 12 225 contrats de cessions qui ont été signés vers plus de 50 langues, une progression de +29,3% en cinq ans (+2,3% en 2015). Ces bons résultats, continus, confirment le fait que cette activité internationale est un véritable relais de croissance et qu’elle apporte une réelle contribution à la marge nette des éditeurs.

Par ailleurs, les services des droits jouent également un rôle important pour la promotion des auteurs publiés par leur maison d’édition sur les marchés internationaux. Cela est apprécié, tout particulièrement, par les auteurs tant en termes de droits perçus que de présence de leur œuvre dans de nombreuses langues.

 

C’est vers le chinois, avec 1 868 cessions (dont 1 665 pour la Chine), soit 15,3% du total, que les traductions du français sont le plus nombreuses. Viennent ensuite l’italien (1312), l’espagnol (1 209), l’allemand (967) et l’anglais (743). Ces 5 langues représentent près de 50% des cessions de traduction du français en 2015.

 

Les livres de jeunesse (3 657) et la bande dessinée (2 912) représentent 53,7% du total. Avec la non-fiction - SHS et essais -, on aboutit à 86% du total des contrats réalisés. Entre 2014 et 2015, on observe une progression notable du livre pratique (de 675 à 1 085). Les coéditions ont été, cette année, considérées à part des cessions. Elle se sont élevées à 1 669 dont, avec 64,4%, 1 075 pour la jeunesse.

 

Enfin, l’exploitation - pour la seconde année - des statistiques de livres traduits dans l’année réalisées par la Bibliothèque nationale de France fait apparaître un total de 11 809 titres, chiffre comparable à celui fourni par la Base Electre. Le tiers des titres traduits concerne la littérature. En termes de langues d’origine, ce sont l’anglais (7 401), le japonais (1 417, dont 1 219 mangas) et l’allemand (712) qui constituent le trio de tête et représentent 80% du total des titres traduits.

 

La comparaison des résultats obtenus entre traductions du français et traductions vers le français, montre, et cela depuis plusieurs années, que l’édition française est dans un véritable équilibre (autour de 12 000 unités dans les deux sens) en termes d’échanges de droits, signe d’une coopération économique comme culturelle à l’international.

 

* Les adhérents du SNE pourront prochainement consulter cette brochure en ligne sur le site www.sne.fr


Jean-Guy Boin
juin 2016