Articles

Imprimer Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Compte rendu

21e Salon du livre francophone de Beyrouth : en phase avec son public

décembre 2014

Le Salon du livre francophone de Beyrouth est organisé par l’Institut français du Liban, en partenariat avec le Syndicat des importateurs de livres. C’est d’abord, au plan économique, un salon de libraires dont le chiffre d’affaires peut être estimé à environ 10% du montant global des exportations de livres de la France vers le Liban (un peu plus de 9 millions d’euros en 2013, prix de cession éditeurs).

Dans un contexte, notamment économique, particulièrement difficile au Liban et dans la région, le salon joue un rôle décisif de soutien aux libraires et importateurs francophones ; il est une vitrine, renforçant leur diversité.


Les principaux éditeurs arabophones libanais sont eux aussi présents lors de ce salon, sur un stand collectif (22 maisons) diffusant leurs livres traduits du français. Ces éditeurs réalisent environs 90% de leurs ventes hors Liban, au Proche-Orient et en Afrique du Nord : c’est donc à l’ensemble du marché arabophone qu’ils s’adressent. Par ailleurs, un catalogue collectif d’une sélection de leurs nouveautés en langue arabe, avec près de 100 notices traduites en français, contribue à la présentation de ces partenaires au monde français du livre.
 
Dans un espace spécifique du salon, de nombreuses rencontres professionnelles ont été organisées, dont certaines ont fait l’objet d’une traduction différée arabe-français : la conférence du directeur général du BIEF, Jean-Guy Boin, sur l’édition française et son action à l’international, la présentation de l’offre de formation de l’ASFORED, un débat sur la diffusion du livre numérique entre deux opérateurs arabophones, "Neelwafurat" et "Qordoba", et la conférence de Vincent Piccolo "Les défis de l’édition face au numérique". Enfin, une formation aux acquisitions pour 12 bibliothécaires du réseau de lecture publique libanais a été organisée au salon, en partenariat avec le ministère libanais de la Culture (également en bilingue arabe-français).

 

 

Quelques chiffres :

  • Une superficie de 5 300 m²
  • 76 exposants sur 3 600 m² de stands
  • 70 000 visiteurs (+ 16%) dont 17 000 scolaires
  • 200 auteurs francophones au salon, dont 80 invités de France
  • 100 conférences

Bureau du livre de l’Institut français du Liban
déc. 2014
Précédent Suivant